06 avril 2008

F**k you, I'm (becoming) famous

Stupeur.
Forcément, je vais en parler. Un soir, je regarde le JT, tranquillement, lorsqu'arrive un reportage sur l'action citoyenne des sportifs français. Je vois un David Douillet endimanché brandir un index fébrile et indigné en direction d'un rond dans lequel figurent cinq autres ronds multicolores et une phrase, un slogan, un cri du cœur : "Pour un monde meilleur".

douillet_crop

Un ange passe. Je me moque benoitement du slogan choisi.
Little Boudin s'enquiert : "Il fait quoi Douillet ?
_ Bwaf... chais pas, il a arrêté le sport, il a arrêté les pubs nutella, il a arrêté de raquetter les enfants... ptèt il s'ennuie."
...
Entrée en contact de deux neurones qui passaient par là. Je brandis à mon tour mon index, tout aussi fébrile et indigné, mais bien plus élégant, en direction de la télé. "Mon" slogan. A la télé (aha, prends ça dans ta gueule, M. Je-passe-une-interview-pour-Indeàparis). Obligé, je vais démultiplier mes visiteurs.
Ce qui s'avère être une merveille d'ironie et de cynisme puisqu'en plus de me foutre des JO et du sport télévisé de manière plus générale (en plus, ils vont encore se prendre une tôle), je me gausse de l'initiative citoyenne fébrile et indignée des sportifs français qui a autant de profondeur et d'engagement qu'une manifestation lycéenne.

Ah et tant que je suis à me fâcher avec tout un tas de gens, j'aimerais ajouter qu'entendre parler tous les jours de mai 68, ça me casse les noix : comme disent les jeunes "OSEF". A part peut-être la pub pour Pélerin magazine (j'invente rien - un magazine avec des dossiers de fonds comme "les meilleurs spots pour pécho à Lourdes", "34 jeux de mots avec St-Jacques-de-Compostelle", "Guide comparatif des meilleurs bâtons de pèlerins", "Genèse d'une expression : trois pèlerins et un tondu" mais là, j'avoue, j'invente), pub qui réinvente un slogan soixante-huitard : "faites l'amour, pas avec toi". Du coup moi aussi je veux jouer, et je propose "sous les pavés ta mère".

Mais pour en revenir à ma célébrité naissante, je tiens à préciser, au cas où vous n'auriez pas compris, ou pas tout lu, ça peut arriver, que je ne participe pas de ce mouvement de réprobation à l'égard de la Chine, pays que je soutiens dans sa lutte contre le Tibet : si moi aussi j'avais pour voisins des chauves qui lévitent en robe orange dans des montagnes, j'aurais tendance à ma méfier.

06870525

Et je tiens à saluer la clairvoyance d'une certaine Marie qui sut peut-être même avant moi que j'allais parler de ça.

Posté par Black_Ninja à 16:25 - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur F**k you, I'm (becoming) famous

    Enfin ton site va avoir la renommée qu'il mérite. Quand on tape dans google WEB (j'ai bien dit "WEB") tu es à la 4ème place! Certes derrière le gros Douillet mais qd même. ^^

    Sinon sors de ce corps supo de communiste chinois!!!!!

    Posté par Nanou Dog, 07 avril 2008 à 12:10 | | Répondre
  • ça va, j'ai compris que mon costume de little boudin orange et mes lévitations te faisaient peur. Pas la peine d'appeler David Douillet (sauf s'il a du nutella et des billets jaunes, je veux bien)

    Posté par little boudin, 07 avril 2008 à 18:26 | | Répondre
  • Il a l air grogon le Black, lorsqu on lui pique son slogan. Avais-tu pensé à en faire une marque déposée, ou un copyright?
    Bien sur que non... Et voila que le gros Doudou s en empare... bah bravo!
    Enfin, pour se rassurer, on peut dire qu on a évité pire, du style "la France sauvera l'humanité,voire même l univers (si le Charles de Gaulle veut bien marché...)".

    Posté par Bhaâl, 07 avril 2008 à 18:34 | | Répondre
  • je tiens quand même à préciser que je suis arrivée chez vous en tapant "mort comme un con".
    merci pour le lien m'sieur.

    Posté par marie, 10 avril 2008 à 17:02 | | Répondre
  • N. Dog : Ouais je sais. Je vais bientôt devoir investir dans des grosses lunettes noires et une veste à paillettes.

    Little Bouddhin : ouais, surtout quand tu fais ça à 3h le matin, honnetement, c'est chiant. Sans vouloir te vexer.

    Bhaâl : un peu qu'on sauvera l'univers, c'est quand même nous qu'on a inventé le camembert, la baguette et l'accordéon. Alors.

    Marie : Pas de problème, tant que je n'apprendrai pas que vous êtes celle qui est arrivée après avoir tapé "réveiller la pute qui sommeille en chaque femme", le lien restera.

    Posté par Black_Ninja, 10 avril 2008 à 17:59 | | Répondre
Nouveau commentaire